dimanche 22 juin 2008

TELE : SUCK MY GEEK



Clair, captivant, impeccablement rythmé et habillé (l'icono, les effets spéciaux, les retouches d'images sont aussi pertinents que rigolos), le formidable documentaire Suck my Geek, diffusé en novembre 2007 sur Canal + et visible intégralement ci-dessous, tente de définir ce qu'est l'esprit geek. Un angle intelligent qui met son propos à la portée de tous les publics. Morceaux choisis :
Je pense que chez tout geek, il y a un drame fondateur. Tout le monde a ses angoisses, ses crises, ses remises en question, mais le geek en a eu une et sa façon de compenser ce vide, cette douleur, ce refus de la réalité, cette peur du monde, cette peur de soi-même peut-être, a été de se diriger vers des passions excessives. Moi je ne suis pas tombé dans le jeu vidéo, dans le cinéma, dans les jeux de rôle plateau pour rien, comme ça, ou juste parce que ça me plaisait.
- Yannick Dahan, journaliste cinéma (HK, DVD Vision, Mad Movies)

J'ai grandi dans un quartier ouvrier de Londres, et il n'y a aucun geek dans ces quartiers, t'es juste supposé casser la gueule à des mecs et boire avant ta majorité, et c'est tout ! Et si tu disais que tu aimais Le jour des Triffides, le Seigneur des Anneaux ou Star Wars, tu te serais pris un coup de couteau !
- Nick Frost, acteur (Shaun of the Dead, Spaced, Hot Fuzz)

- Rafik Djoumi, journaliste cinéma (Mad Movies, DVD Vision, DVD Rama) : Ca peut aider d'être moche pour avoir le temps de t'intéresser à ces choses-là. Le type qui est moche comme un pou -c'est clair, même pas la peine qu'il essaie avec une fille- va avoir le temps d'aller dans une bibliothèque dans son adolescence, de découvrir les peintures de Gustave Doré et de réaliser que ça ressemble vachement à du Jack Kirby.
- Dahan : Mais bon je pense que maintenant il y a autant de geeks qui baisent que n'importe qui.

- Djoumi : Si tu vas chez un mec qui a ton âge et qui a Bob l'Eponge tu sais d'emblée que c'est un geek.
- Dahan : Je suis pas un geek alors, j'aime pas Bob l'Eponge !
- Djoumi : Tu y viendras tu y viendras ! (rires)

Quand on a des enfants et des ados on a souvent un problème de communication parce qu'on est de générations différentes, et le lien que crée le jeu vidéo est assez utile.
- Sandrine Camus, journaliste jeu vidéo (Gamongirls.com)

La communauté mondiale des fans sur Internet a été l'une des raisons essentielles de l'explosion de la culture geek.
- Edgar Wright, réalisateur (Shaun of the Dead, Hot Fuzz)

Tous les jours à 20h vous avez des actualités qui vous conditionnent pour que tout le troupeau pense pareil. Les geeks, eux, ne sont pas connectés uniquement à ça -ils peuvent l'être mais ils savent qu'il y a autre chose à côté, et cette autre chose leur permet de regarder le troupeau avec une perspective. Dès le moment où on a fait ça on comprend que le troupeau avance dans une même direction qui a été voulue par des bergers qui veulent nous faire brouter tous la même herbe. L'objectif c'est "Avancez en rang et ne faites pas de problème".
- Bernard Werber, écrivain (Les Fourmis)

Comme ce qu'il y a de plus important pour un être humain c'est de s'intégrer au groupe, certains ont tendance à anesthésier leur tendance à être geek. Ca contribue certainement à les rendre névrosés, moi personnellement ça m'a rendu combatif. On a tendance à l'oublier un peu mais des magazines comme Télérama ou une femme politique comme Ségolène Royal ont largement contribué à retarder de presque dix ans l'arrivée de l'animation japonaise en France. Les films de Miyazaki devaient sortir ici dans les années 90 et il y a eu à l'époque un bouquin écrit par Royal avec Télérama derrière qui faisait édito sur édito sur édito en attaquant le Club Dorothée, le manga dans son ensemble, en traitant les amateurs de ce genre de dessins animés de pédophiles... On était vraiment dans une espèce de chasse aux sorcières ahurissante.
- Rafik Djoumi

Les studios de cinéma se soumettent au pouvoir des geeks, ils en sont presque à dire : "Vous savez quoi ? On n'y comprend rien, mais ça a l'air de marcher, alors faites vos films comme vous voulez". Car ils savent que ça va cartonner.
- Nick Frost

1 commentaire:

tofu a dit…

Je suis tomber sur ce blog en cherchant ce docu, merci \o/

(blog bien sympa qui plus est, je reviendrais trainer par là~)