samedi 18 août 2007

SERIE : THE SARAH CONNOR CHRONICLES

Depuis quelques semaines, l'épisode pilote de la série de SF la plus attendue de 2008 est visible sur le Net : The Sarah Connor Chronicles n'est rien moins qu'une suite télévisuelle et alternative de l'immense Terminator 2. Alternative car l'histoire de l'excellent troisième épisode n'est pas prise en compte -et heureusement : dans T3, Sarah Connor est morte d'une leucémie, le jugement dernier est présenté comme inévitable et le nouvel enjeu, à la fin du film, n'est plus d'empêcher mais simplement de gagner la guerre contre les machines. Difficile d'écrire une série avec une conclusion aussi sombre et fermée.

Réalisé par David Nutter (un vétéran de X-Files, entre autres) et scénarisé par Josh Friedman (La Guerre des mondes de Spielberg, le Dahlia Noir de De Palma), ce pilote de 50 minutes s'ouvre sur un plan très Terminator : une route qui défile pendant que Sarah (jouée par Lena Headey, la superbe reine de 300) parle solennellement en voix off...
"Certains pensent qu'un enfant, dans le ventre de sa mère, partage ses rêves, son amour pour lui, ses espoirs pour son avenir. Est-ce que ça lui est conté en images pendant qu'il dort en elle ? Est-ce pour cela qu'il la cherche en ce premier instant, et pleure pour qu'elle le caresse ? Mais si vous saviez depuis qu'il était en vous ce que la vie lui réserve ? Qu'il serait pourchassé. Que son destin serait lié à celui de millions de gens. Que chaque moment de votre vie serait consacré à sa survie. Comprendrait-il pourquoi vous êtes si dure ? Pourquoi vous êtes si sévère ? Irait-il toujours vers vous si le seul rêve partagé avec lui était un cauchemar ?"
Percutant, ce monologue intérieur de Sarah résume la saga, donne le ton de la série (pas de doute : c'est du Terminator), esquisse ses enjeux et amène naturellement à une scène de cauchemar, très bien fichue, qui se conclue sur le meurtre de John par un Terminator, sur l'apocalypse nucléaire (voir la photo made in Blog l'éponge) puis sur un plan du robot tueur face caméra, tenant Sarah par la gorge. La suite du pilote déroule, avec beaucoup de talent et de moyens, quoique trop mécaniquement, des scènes, dialogues et situations déjà vues dans les trois films. Peu de nouveautés, donc, mais des pistes scénaristiques intéressantes, proches de T3, que le format série permettra d'explorer en profondeur : comment John ado grandit-il ? Comment devient-il LE John Connor ? Quelle vie mènent Sarah et John au quotidien ? Qui a perpétué le projet Skynet et comment le détruire ? Les Terminator sont-ils capables d'émotions humaines et complexes ? (un plan sur le Terminator protecteur semblant troublé par l'hostilité de Sarah paraît suggérer ce thème, qui avait partiellement gâché T2 mais dont on peut espérer qu'il soit abordé ici avec moins de miévrerie et de ridicule)

Bien que trop peu original, ce pilote rassure : le scénario enchaîne action et scènes intimistes avec un sens du rythme typique des Terminator, la réalisation, même si sans génie, s'avère très lisible et efficace, les effets spéciaux sont extrêmement réussis (impressionnante scène où un Terminator arrache brutalement chaque élément d'une grande porte blindée, avec une sensation de force, de masse très bien restituée), et les acteurs sont impeccables : Lena Headey incarne Sarah avec toute la dureté et la sensibilité qu'exigent le rôle, et Thomas Dekker (Heroes) interprète un John Connor très convaincant, épuisé et désorienté par sa vie de fugitif. On attend désormais avec impatience la suite de la série, qui devra composer avec un budget évidemment moindre que le pilote, et imposer sa propre lecture de la mythologie Terminator. Diffusion début 2008 aux Etats-Unis.

A noter que la version du pilote disponible sur le Net ne sera jamais diffusée : suite à la fusillade de Virginia Tech, des scènes décisives, où John est attaqué en plein cours par son professeur remplaçant qui s'avère être un Terminator, seront supprimées ou modifiées...

3 commentaires:

Terminator 4 a dit…

ça permettra de patienter en attendant le fim Terminator 4 au cinema

CJ_Nukem a dit…

Super info Pierrot le fou !!!
Je m'en vais telecharger l'objet du délice de ce pas alerte et enthousiaste qui me caractérise quand j'entends le mot "Terminator" :-D

Blog l'éponge a dit…

Je me doutais que tu réagirais ^^ Prends la version avec les fansubs français, elle est très bien -j'ai l'impression d'être pas trop légal comme gars ^^,,